Comment se conserve le vin bio ?

Le vin bio et le vin classique sont différents de par leurs goûts, leurs arômes, la qualité de leurs matières premières et aussi de par leurs conservations. En effet, le vin bio est plus difficile à conserver que le vin ordinaire, mais en optant pour les bonnes techniques, vous pourrez le conserver encore plus longtemps et sans y changer le gout. Découvrez-en plus à ce sujet dans cet article.

L’importance de l’obscurité

Qu’il soit bio ou non, le vin ne supporte pas la lumière et c’est d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle les producteurs de vin stockent leurs bouteilles dans des caves souterraines. Les UV émis par la lumière donnent une mauvaise odeur au vin et cela se fait ressentir au moment de la dégustation.

De plus, au contact de la lumière, le vin bio tend à vieillir plus rapidement. C’est pourquoi il est mieux de conserver votre vin bio dans l’obscurité la plus totale comme les caves à vins. Il est également  possible d’enrouler chaque bouteille dans un tissu et de la placer dans une boîte, ainsi vous serez sûr que la lumière ne viendra pas abîmer le vin.

Il est important de conserver le vin bio dans une cave sans lumière ayant une température de 12 degrés, car si la température est trop basse, le vin risque de vieillir moins rapidement. Par contre, si la température est plus élevée, la boisson peut s’oxyder.

Vous pourrez retrouver une variété de vin bio dans un magasin de producteur en ligne.

Coucher le vin

Pour conserver le vin bio, il est préconisé de les coucher à l’horizontale. En effet, la position inverse va permettre au bouchon de liège de sécher plus rapidement et l’air peut alors pénétrer dans la bouteille. Quand le vin est en contact avec de l’air sur plus ou moins une longue durée, le vin se madérisa. Le vin s’oxyde et les conséquences sont :

  • changements de gout et d’arômes,
  • changements de couleur,
  • perte d’alcool et d’acidité.

Pour éviter cela, il est mieux de coucher les bouteilles en les gardant dans une armoire, par exemple.

Une fois que les vins bios sont bien placés dans la pièce de conservation, il faut éviter de les toucher durant l’étape de fermentation, car les vibrations peuvent altérer sa qualité et ses saveurs. Il en sera de même si le vin bio est secoué. Gardez-les stables jusqu’à leurs consommations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *