Comment ragréer un sol en bois ?

Vous souhaitez procéder à la pose d’un nouveau revêtement de sol dans votre maison ? Seulement, votre maison a des sols en bois. Il faut donc procéder à un ragréage du sol afin de niveler sa surface. Voici quelques astuces sur les techniques pour ragréer un sol en bois.

Préparer le sol

Dans un premier temps, il faut savoir qu’il est préférable de s’adresser à un professionnel de sa région pour de tels travaux. Vous pouvez par exemple contacter une menuiserie sur Perpignan qui sera la plus à même de vous conseiller et de vous aider dans le ragréage de votre sol en bois. Aussi, il faut préciser que si le sol n’a que des défauts qui portent atteinte à sa planéité comme des trous, des fissures ou des creux, vous n’êtes pas dans l’obligation de ragréer le sol. Vous pouvez en effet vous contenter de boucher les trous et les fissures avec de la pâte à bois.

Avant de commencer à ragréer un sol, il faut d’abord tester sa planéité. Pour cela, vous pouvez commencer par vous mettre à genoux et regarder à ras du sol afin de déterminer s’il est défectueux ou non. Ensuite, il est possible de poser une règle métallique d’environ 2m à différents endroits du sol. Vous verrez donc s’il y a un espace entre le sol et la règle.

Pour préparer le sol, il faut commencer par fixer les lattes qui bougent. Il est ensuite conseillé de poncer le sol et le nettoyer. Vous pouvez ensuite faire attention que les sous-faces des lames du plancher restent bien ventilées afin de s’assurer d’éviter que le sol pourrisse.

Étape cruciale : le mortier

Une fois que votre sol est prêt, vous allez devoir vous atteler à la tâche de l’élaboration du mortier. Il faudra réaliser du mortier de ragréage fibré. Pour cela, vous pouvez mélanger le mortier avec de l’eau. Cela va rendre le mortier fluide et homogène. Attention, il ne doit pas être trop liquide. Une fois que votre produit est prêt, vous pouvez commencer à répandre le mortier sur le sol. Une fois que toute la matière est répandue, vous pouvez commencer à l’étaler. Pour cela, il va falloir utiliser une taloche lisseuse.

Vous devez obtenir une couche d’environ 30 mm d’épaisseur pour que le travail soit bien réalisé. Il est conseillé d’opérer des mouvements de droite à gauche pour bien étaler le mortier de ragréage. Laissez sécher, et patientez au moins 3 jours avant de poser le nouveau revêtement de sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *