Tout savoir sur la menuiserie intérieure

On connaît la menuiserie pour les aménagements extérieurs comme les fenêtres, par exemple. Toutefois, il existe aussi des aménagements intérieurs qui peuvent être faits par des menuisiers. Voici quelques produits que vous pouvez demander à une entreprise de menuiserie.

La porte et les poignées de porte

Si les portes concernent l’intérieur comme l’extérieur, puisqu’elles séparent les deux espaces, elles peuvent dans tous les cas être réalisées par des menuisiers. Vous pouvez retrouver ce type de prestation dans plusieurs sociétés, comme une menuiserie près d’Albi par exemple. Les portes intérieures sont souvent plutôt légères. La porte est composée de différents éléments :

  • l’ouvrant, autrement dit la porte en elle-même
  • l’huisserie, ou dormant, qui est fixé à la maçonnerie

La porte doit être placée dans deux pentures, qui sont des attaches dans lesquelles on viendra mettre les gonds. Ces deux éléments servent à retenir la porte au chambranle. Souvent, il est composé de bois de pin.

Généralement, les portes ont déjà des espaces qui sont conçus pour accueillir une poignée. Pour installer une poignée de porte, il faut donc placer le carré qui relie les deux poignées à travers la porte. Pour cela, il faut placer les deux poignées de part et d’autre de la porte, fixer le barillet sur la tranche de la porte avec des vis, puis visser les plaques de propreté sur les deux côtés de la porte.

Les plinthes

Si les plinthes ont une portée esthétique, elles servent également à protéger le mur des pieds de chaise ou des potentiels déplacements de meubles. Suivant le mur dont vous disposez, vous pouvez adapter la pose des plinthes. Elles peuvent être visées ou clouées avec des pointes en acier sur les murs maçonnés. On peut également les clouer avec des pointes tête d’homme sur des carreaux en plâtre.

On peut également clouer les montants avec des vis torsadées. Enfin, il est possible d’utiliser de la colle à bois si les murs renferment des tuyaux ou des câblages. Une fois que l’on a défini la pose dont notre mur a besoin, on peut commencer la pose des plinthes. Pour une pose clouée, il faudra bien respecter les écarts d’environ 50 cm entre chaque clou. Pour les poses vissées, il est conseillé de pré-percer le mur grâce à des chevilles. Enfin, pour une pose collée, il vaut mieux maintenir la plinthe collée au mur pendant quelques heures à l’aide d’un meuble, par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *