Comment nettoyer le cuir ?

Matière vivante, le cuir évolue avec le temps, et en subit l’influence. Sans entretien et protection régulière, le cuir s’abîme, s’assèche et craquèle. La fréquence d’entretien d’un cuir dépend de son application : un siège de voiture ne subit pas les agressions des intempéries, contrairement au siège moto, par exemple.

Le cuir est une matière délicate à nettoyer

Vous possédez sans doute une veste, un sac en cuir, un canapé. La fabrication du cuir tel qu’il nous parvient nécessite de nombreuses opérations et traitements. Les fibres sont assouplies, la surface est ensuite égalisée, pigmentée et lissée. Un travail de finition est ensuite assuré selon le grain de cuir souhaité. Ces manipulations fragilisent la matière, alors qu’un cuir brut (ou aniline) peut se décolorer rapidement sous l’effet des UV.

Il est indispensable de traiter et nettoyer son cuir en douceur, sans en agresser la surface. La mousse spécial cuir et garnitures capitonnées appliquée sur l’éponge jaune, retirent saletés et graisses sans les incruster davantage. Laissez ensuite sécher.

A ce stade, le cuir n’est pas encore nourrit. Pour cela utilisez notre lustrant nutritif et le chiffon cuir.  Ce chiffon n’est pas cousu, il est doux pour le cuir et ne le raye pas. Il passe sans problème au sèche linge pour garder sa douceur.

Conseils d’utilisation pour le cuir

Le fabricant peut avoir laissé des indications sur l’entretien et le nettoyage de votre cuir. Lisez-les soigneusement avant toute intervention, pour connaître les consignes s’appliquant au type de cuir manufacturé entré en votre possession.

Si vous avez un doute quant au résultat obtenu, essayez d’abord notre produit ( appliqué sur la microfibre puis sur le cuir) sur un coin pas trop visible de votre surface en cuir, pour en observer la réaction. Si aucune décoloration ne survient, vous pouvez continuer en toute franchise sur l’ensemble de la surface, ou sur la zone à traiter.

Le nettoyage de vos cuirs de couleur claire

Les cuirs clairs (blanc, beige) sont réputés salissants. En réalité, les cuirs foncés camouflent les taches. Il est tentant de nettoyer bien plus fréquemment les divans et sièges de voiture de couleur claire. L’usage de microfibre est d’autant plus justifié.

Avec un autre textile, nous avons plutôt l’impression de diluer et étendre la tache, plutôt que de la retirer. Plutôt décourageant, n’est-ce pas ? L’éponge jaune entre en contact avec la structure du cuir, elle ne glisse pas ce qui permet un nettoyage en profondeur même pour les cuirs clairs.

Mais comment faire pour un cuir déjà craquelé ?

Pour ce type de cuir, notre set pour le cuir n’est pas assez nourrissant. Pour les cuirs déjà craquelé, ou pour ceux qui ont besoin d’être imperméabilisé, tel les vestes de motard, nous vous conseillons notre baume pour cuir à la cire d’abeille ainsi que le gant jaune pour l’appliquer.

Votre cuir sera nourri en profondeur, une couche protectrice «de gras» permettra également que l’eau glisse sur le cuir et aura cet effet imperméabilisant. Le baume nourri aussi le cuir lisse des chaussures ou des sacs à main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *